L'intérêt des titulaires de polices des PFR sera protégé: ministre

NEW DELHI :
Le gouvernement protégera les intérêts des assurés de la LIC, qui devrait être rendue publique au cours du prochain exercice, a déclaré le ministre d'État aux Finances, Anurag Thakur. L'inscription de LIC contribuera à accroître la transparence, la participation du public et à approfondir le marché des actions, a-t-il déclaré.

"Le gouvernement est sorti avec l'idée (liste LIC). Les détails suivront et ce sera dans l'intérêt de LIC et de ses assurés. L'intérêt de LIC et des assurés sera sauvegardé", a-t-il déclaré à PTI dans une interview.

Interrogé sur le montant de la vente des participations, a-t-il dit, une fois que la modification de la LIC Act sera finalisée, vous obtiendrez tous les détails.

"Les pays à faible revenu ont une configuration indépendante pour décider où ils veulent investir aujourd'hui et ce qui se poursuivra dans le prochain format qui sera également mis en lumière à l'avenir", a-t-il déclaré.

Le ministre des Finances Nirmala Sitharaman, lors de la présentation du budget 2020-21, a proposé samedi de vendre une partie de la participation du gouvernement dans LIC par le biais d'une première offre publique lors de la prochaine année fiscale.

Le gouvernement vise à recueillir 90 000 crores de roupies de la cotation de LIC et de la dilution des participations dans IDBI Bank lors du prochain exercice sur l'objectif de désinvestissement total de 2,10 crores de roupies.

Le gouvernement détient actuellement 100% de LIC, alors qu'il détient environ 46,5% du capital d'IDBI Bank.

S'assurant que les chiffres présentés dans le budget sont réalistes, Thakur a déclaré que plusieurs mesures annoncées dans le budget contribueront à stimuler l'économie et à atteindre l'objectif de croissance du PIB nominal de 10% fixé dans le budget.

"Il y a à peine trois mois, le gouvernement a annoncé une baisse du taux d'imposition des sociétés. Il faut un certain temps pour le mettre en œuvre au niveau local. Donc, vous en verrez l'impact dans un certain temps. C'est pourquoi nous n'avons pas dit 7,5%, nous ont dit 6,5% (croissance). Et c'est un chiffre réel et authentique que nous examinons ", a-t-il déclaré.

En outre, a-t-il dit, l'objectif de recettes et de dépenses pour le prochain exercice budgétaire est tout à fait réalisable.

Le budget a fixé les recettes totales à 22,46 lakh crore et les dépenses à 30,42 lakh crore 2020-21, en gardant à l'esprit l'engagement du gouvernement envers divers programmes et le besoin d'améliorer la qualité de vie de la population.

Qualifiant le budget de cette année de “ budget Jan Jan Ka '', a déclaré Thakur, toutes les couches de la société ont été bien prises en considération et des réformes majeures ont été entreprises au profit des jeunes, des femmes, des agriculteurs, des investisseurs et de la classe moyenne.

Le gouvernement a fourni 2,83 crores de livres sterling pour l'agriculture, le bien-être des agriculteurs et le développement rural.

"Doubler le revenu des agriculteurs est un programme pour les deux prochaines années. Nous avons déjà respecté l'engagement d'une fois et demie le coût de production des agriculteurs que le gouvernement avait promis", a-t-il déclaré.

Avec l'annonce de 'Kisan Rail' et 'Krishi Udaan' qui seront lancés par les chemins de fer indiens et le ministère de l'aviation civile, respectivement, pour une chaîne d'approvisionnement en froid nationale transparente pour les denrées périssables, cela aussi sera bénéfique car cela aidera les agriculteurs à faciliter la et le transport rapide de denrées périssables, a-t-il dit.

En outre, le gouvernement a augmenté l'objectif de crédit agricole à 15 crores lakh crore pour le prochain exercice.

Thakur a déclaré: "des startups à l'éducation, du stage à l'apprentissage, de nombreuses annonces ont été faites … Donc, je pense que plus de jeunes entrepreneurs, plus de startups que nous allons voir … Nous voyons l'Inde se déplacer vers les trois premiers pays de démarrage dans le monde dans les deux prochaines années ".

En ce qui concerne l'aide au secteur des MPME, a-t-il déclaré, le gouvernement a demandé à la RBI d'envisager d'étendre la fenêtre de restructuration de la dette d'une autre année jusqu'au 31 mars 2021.

Plus de cinq MPME de lakh ont bénéficié de la restructuration de la dette autorisée par la Reserve Bank of India l'année dernière, a-t-il déclaré.

Cette histoire a été publiée à partir d'un fil d'agence de presse sans modification du texte. Seul le titre a été modifié.

L'intérêt des titulaires de polices des PFR sera protégé: ministre
4.9 (98%) 32 votes