Nissan envisage de nouvelles mesures de restructuration

par Norihiko Shirouzu

YOKOHAMA, Japon (Reuters) – Nissan prvoit d’importantes mesures de restructuration pour rduire ses cots afin de faire face un recul inattendu de ses ventes, alors que la stratgie expansionniste hrite de son prsident dchu Carlos Ghosn patauge, a-t-on appris de quatre personnes informes de ces projets.

Le deuxime constructeur automobile japonais prvoit de supprimer au moins 4.300 postes et de fermer deux usines dans le cadre d’une stratgie devant permettre d’conomiser au moins 4,4 milliards de dollars, ont dit deux de ces sources. La rduction des effectifs devrait principalement toucher les bureaux de la firme aux Etats-Unis et en Europe, ont ajout les sources.

Nissan, partenaire d’alliance de Renault, avait dj annonc en juillet dernier la suppression de 12.500 emplois travers le monde d’ici la fin de son exercice 2022-2023, en prvenant que son redressement prendrait du temps aprs le plongeon de son bnfice au premier trimestre 2019.

“La situation est critique. C’est a ou mourir”, a dclar Reuters une personne proche de la direction et du conseil d’administration du groupe.

Selon deux sources, la plupart des mesures de rduction des cots et celles visant gagner en efficacit ont t prsentes en novembre dernier au conseil d’administration de Nissan, qui a globalement donn son aval.

Une porte-parole du groupe a dclin une demande de commentaire.

Sous la prsidence de Carlos Ghosn, architecte de l’alliance Renault-Nissan, le constructeur japonais s’est engag dans une expansion mondiale, augmentant ses capacits de production afin de pouvoir fabriquer de nouveaux modles et s’engageant plus fermement dans des marchs comme l’Inde, la Russie et l’Afrique du Sud, le tout en investissant massivement dans des oprations marketing et publicitaires.

Mais de nombreux nouveaux modles n’atteignent pas les objectifs de vente, et les dirigeants du sige de Nissan Yokohama estiment que jusqu’ 40% des capacits de production mondiales du groupe sont sous-utilises ou pas utilises.

En juillet dernier, lorsque le plan de suppression de 12.500 emplois travers le monde avait t annonc, des reprsentants de Nissan avaient indiqu Reuters que la rduction de la gamme de produits d’environ 10% d’ici la fin de l’exercice 2023 signifierait qu’une ligne de production serait ferme dans chaque usine.

Dsormais, a appris Reuters, le constructeur entend fermer deux usines en plus de rduire la production des 14 autres sites. Les neuf personnes informes des projets de Nissan avec lesquelles Reuters s’est entretenu n’ont pas dit quels sites taient menacs de fermeture.

(avec Naomi Tajitsu, Maki Shiraki, Kevin Krolicki, William Mallard et David Dolan; version franaise Jean-Stphane Brosse et Jean Terzian)

2020-01-29T074138Z_1_LYNXMPEG0S0JX_RTROPTP_1_NISSAN-RESTRUCTURING.JPG urn:newsml:onlinereport.com:20200129:nRTROPT20200129074138LYNXMPEG0S0JX NISSAN ENVISAGE DE NOUVELLES MESURES DE RESTRUCTURATION OLFRBUS Reuters France Online Report Business News 20200129T074138+0000 20200129T074138+0000

Nissan envisage de nouvelles mesures de restructuration
4.9 (98%) 32 votes